Logo adSalsa

En ce qui concerne avec le Content Marketing, le prestigieux portail de contenu du secteur eMarketer a publié une étude qui prédit une bonne année pour les éditeurs de contenu. Selon les données fournies dans ce rapport, l’importance de cet outil ne cesse pas de croître de façon marquée, et leur influence sur les stratégies des entreprises est de plus en plus forte.

À tel point que 87% des entreprises interrogées utilisent des éléments visuels comme des socialnetwork-300x2461vidéos dans leur stratégie de marketing. Canaux tels que YouTube – et son large public, semblent avoir une influence considérable sur l’élaboration de tels matériaux. Les ressources suivantes sur la liste de préférence sont les articles publiés sur les blogs avec 66,7%, tandis que la troisième et quatrième place avec le même pourcentage est pour des articles et des galeries d’art, avec 44,4%.

Le rapport intitulé ‘Best Practices for Content Marketing: Enganging Consumers Across Multiple Digital Channels’ estime que 89% des organisations mesurent le succès de leurs campagnes en fonction des interactions sociales, comme les tweets, j’aime, citations, références, liens externes et le partage de contenu et, tout ce qui est obtenu grâce à la création de contenu.

Ce système de mesure souligne les réseaux sociaux comme des éléments très importants où la bataille du Content Marketing se produit. Ainsi, des endroits comme Facebook, Twitter, Linkedin ou Google+ sont considérées aujourd’hui comme l’environnement idéal pour partager et diffuser une série de contenus qui poursuivent la fidélisation des clients et d’attirer la cible.

Un point de vue intéressant sur ce sujet est apporté par la populaire tête du secteur en linge PuroMarketing. Moyen qui collecte des données du rapport réalisé par eMarketer, et souligne trois réflexions intéressantes qui convienne mettre en évidence:

La première est que le marketing de contenu diffère de la communication traditionnelle pour la qualité du contenu généré. Comme il est indiqué dans le dernier article en date du 23 Octobre 2012, le contenu généré par les entreprises n’est plus de messages promotionnels. Au moins pas directement. Mais la société se montre comme une source qui fournit des contenus qui essaye de s’adapter aux goûts de son public cible.

Le deuxième point est soustrait des règles pour la création de contenu: «Créer de la valeur, le recours à la narration, le choix du bon canal de distribution et attirer du trafic » tel que cité dans la nouvelle.

La troisième est celle qui fait objet du thème récurrent de l’empathie. C’est à dire, être capable de se mettre à la place du client de répondre à leurs commendes, aussi bien que satisfaire autant que possible.

Le contenu est toujours le roi dit PuroMarketing. Même eMarketer semble confirmer cette théorie. Mais les réseaux sociaux et les contenus, ne travailleront pas sur leurs propres. On a besoin des investissements, du professionnalisme et d’une grande loyauté envers les objectifs de l’entreprise dans la stratégie du contenu. Sans cet engagement, vous savez ce qui nous attende: «Qu’est que je serait un bon vassal si j’avais un bon seigneur! » (Cid).