Logo adSalsa

Suite à la récente sortie de l’application Pokemon Go et vu le succès qui a remporté il est bien évident que la technologie de réalité augmentée peut s’instaurer bientôt sur notre vie quotidienne. Selon un rapport de BCC Reseach la réalité augmentée représentera en 2020 un marché de 105.000 millions de dollars par rapport à 8.000 millions l’année dernière.

Le consommateur a plus changé en vingt ans qu’en vingt siècles. De nos jours, nous sommes plus connectées, nous consommons des contenus de manière plus instantanée et à des endroits les plus divers. Cela a entraîné que les nouvelles technologies comme la réalité augmentée, que jusqu’à récemment étaient utilisés par un secteur très restreint, se déplacent de nos maisons à n’importe quel emplacement car l’interaction entre le monde réel et le virtuel est de plus en plus à l’ordre du jour.

Quel est le secret de sa réussite ?

Les chiffres sont affolants. L’application développée par Niantic a atteint les 100 millions de téléchargements en deux semaines et d’après SensorTower a généré déjà plus de 200 millions de dollars nets.

L’une des clés de son succès est le changement de la tendance instaurée actuellement du marketing segmenté vers le marketing générique, car Pokemon Go a réussi à transformer une technologie partagée par une minorité en une tendance « mainstream ».

En plus, ce jeu intègre la dimension émotionnelle en conjuguant innovation et la tradition d’une communauté engagée depuis longtemps dans le quotidien à travers des portables, à savoir une utilisation moyenne de 33 min par jour.

Finalement, il faut ajouter le facteur social car il est d’un phénomène complètement viral d’une part parce qu’on doit explorer tous les endroits imaginables pour trouver les Pokémons les plus rares et « attrapez les tous », et d’autre part à cause de qu’il s’agit d’un phénomène autoalimenté par les utilisateurs grâce à la médiatisation, surtout sur les réseaux sociaux.

Pokemon Go

Comment peut-on bénéficier de ce phenomène dans le marketing digital?

La clé du succès de Pokemon Go est la géolocalisation, et c’est là où les marketeurs peuvent tirer profit. Les possibilités sont illimitées et applicables à plusieurs types d’activités commerciales, la seule limite est la capacité créative de chacun pour connecter avec les consommateurs.

Par exemple, on peut offrir des promotions, concours, réductions, etc pour encourager aux utilisateurs à entrer dans notre établissement et acheter nos produits. De même, on peut transformer notre établissement en un Pokestop ou une arène, puisqu’il s’agit de lieux qui génèrent beaucoup d’affluence. Et sinon, on peut aussi attendre l’arrivée de « Pokemon Ads », de la publicité payante dans l’application, très similaire aux banners, mais avec des conversions physiques et pas virtuelles.

D’autres applications de la réalité augmentée

Toutefois, Pokemon Go n’est pas le seul exemple de réalité virtuelle chez les applications mobiles. Un autre exemple d’application qu’intègre cette technologie est Snapchat, qui permet envoyer des messages avec photos ou vidéos de manière instantanée et pour une durée limitée, et qui compte maintenant, selon Bloomberg, avec plus de 150 millions d’utilisateurs actifs chaque jour.

En définitive, la réalité virtuelle est applicable à n’importe quel domaine afin d’offrir une expérience d’achat en ligne plus réaliste qu’attirera à plus de clients, ce qui impliquera un changement du comportement du consommateur et des nouvelles formes d’interagir avec les marques.